« Tendresse » et « tendreté » : quelle différence ?

« Tendresse » et « tendreté »: quelle différence ?


 

Tendresse : définition

La tendresse désigne, dans l’ordre moral, celui des sentiments, ou celui des relations sociales, la qualité de ce qui est doux, délicat, amical. Les tendresses, ce sont les mots doux que se disent les amoureux, les caresses qu’ils se font. Avoir une tendresse pour quelque chose, c’est avoir un goût particulier pour quelque chose, de l’affection pour quelque chose. 

Exemples :

Le clerc affectionnait M. Bovary. Mais cette tendresse à son endroit l’étonna d’une façon désagréable ; néanmoins il continua son éloge, qu’il entendait faire à chacun, disait-il, et surtout au pharmacien.

Flaubert, Madame Bovary

 

Où déjà l’on pince les lèvres
Au tutoiement d’un grand garçon,
Lasse un peu des tendresses mièvres
Pour la poupée au cœur de son.

Sully Prudhomme, Fort en thème

 

Mais aussitôt sa jalousie, comme si elle était l’ombre de son amour, se complétait du double de ce nouveau sourire qu’elle lui avait adressé le soir même – et qui, inverse maintenant, raillait Swann et se chargeait d’amour pour un autre –, de cette inclinaison de sa tête mais renversée vers d’autres lèvres, et, données à un autre, de toutes les marques de tendresse qu’elle avait eues pour lui.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Voir ici : « prodigue » et « prodige », quelle différence ?

 

Tendreté : définition

La tendreté est la qualité de ce qui est tendre, en parlant d’une matière physique. 

Cependant, cet adjectif très rare est presque exclusivement employé (et encore !) à propos de la viande : la tendreté de la viande. 

A l’égard des viandes, du bois, des pierres, & autres corps qui ne sont pas durs, il n’y a point de mot en la langue pour exprimer cette qualité. Il faut essayer de mettre tendreur ou tendreté en usage.

Furetière (1619 – 1688)

Le Littré rapporte en revanche l’hostilité du grammairien Vaugelas (1585 – 1650) à cet adjectif :

Tendreté ne vaut rien, tendreur encore moins ; il faut dire tendresse.

 

Exemples

Les harmonies animales du blé consistent principalement dans la longueur de ses feuilles, dans la souplesse et la tendreté de ses tiges qui invitent tous les animaux pâturans à les brouter, et même à y faire leur litère. 

Bernardin de Saint-Pierre, Tableau des harmonies de la nature

 

Le chapon est un poulet mâle castré et qui s’engraisse. C’est une volaille consommée pendant les fêtes pour la tendreté de sa viande. Cependant, l’opération de castration est douloureuse pour l’animal.

Poule, poulet, coq, chapon : quelle différence ?

 

La tendreté du thon rouge de ligne et ses asperges lactofermentées, le croustillant des goujonnettes de mulet en tempura, les gyozas de crevettes ou l’agneau en trois façons (selle, épaule confite, côtelette), laitue de mer et purée fumée au jus de coquillages témoignent d’une belle technique et d’un sens certain de l’équilibre des saveurs. 

Lesechos.fr

 

L’adjectif « tendreur » n’a pas pas pris. 

Voir ici : siphon ou syphon ? 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *