327 Vues
Enregistrer

« Un enfant » et « une enfant » : quelle différence ?

Publié le 10/10/2020 (m.à.j* le 15/12/2022)
1 commentaire

« Un enfant » est un terme qui désigne l’être humain, garçon ou fille, de la naissance à l’adolescence. C’est un terme générique. « Une enfant » désigne exclusivement une fille. Enfant est un terme dit « épicène » (du grec epikoinos, « possédé en commun »), c’est-à-dire qu’il désigne un état ou une chose sans préciser le sexe, et qu’il ne change pas de forme au masculin et au féminin. Cela peut s’expliquer par l’étymologie du terme : il vient du latin classique infans, infantis « qui ne parle pas ». « Une enfante » n’existe pas (mais « infante » a été importé de l’espagnol). « Enfance » est en revanche féminin. 

Voir ici : « loin s’en faut » ou « tant s’en faut » ?

Exemples avec un et une enfant

  • C’est une enfant habituellement sage, mais qui est férale lorsqu’elle joue avec ses petits camarades, ce qui me fait toujours beaucoup rire.
    • Il certain ici que l’on parle d’une fille.
  • Malgré la bienveillance de la plupart des passagers, quelques fâcheux s’étaient agacés à cause d’un enfant qui faisait un peu de bruit en jouant dans le wagon.
    • Cela pourrait très bien être une fille ou un garçon dans cet exemple.
  • « Cependant, au haut bout de la table, seul parmi toutes ces femmes, courbé sur son assiette remplie, et la serviette nouée dans le dos comme un enfant, un vieillard mangeait, laissant tomber de sa bouche des gouttes de sauce. Il avait les yeux éraillés et portait une petite queue enroulée d’un ruban noir. » (Flaubert, Madame Bovary)
    • L’emploi est ici général, on parle du très jeune être humain.
  • « Mais son but était d’indiquer que la jeune fille était une enfant de son frère qu’il reconnaissait. Du même coup cela expliquait Jupien. » (Proust, À la recherche du temps perdu)
    • On parle ici d’une fille.

Il existait autrefois l’expression « une enfant de Marie » pour désigner une jeune personne naïve. Mais elle n’est plus en usage.

Voir ici : d’où vient l’expression « c’est la fin des haricots » ?