« Le haricot » ou « l’haricot » : le h aspiré (liaison)

On écritle/de haricot.

Le « h » de haricot est aspiré. 

Cela signifie que l’on ne doit pas faire de liaison avec le mot précédent. La prononciation est disjointe. 

Le contraire d’un « h » aspiré est un « h » muet, comme celui du mot « homme ». On écrit « l’homme ». 

En général, les dictionnaires font précéder les mots commençant par un « h » aspiré d’un astérisque *.

Autres exemples : le hamac, la haie, le hamster, le harem, le (du) hasard, le hibou, le handicap, la hutte, etc.

Le h « aspiré » est souvent une caractéristique des mots d’origine germanique. Le verbe haricoter, duquel dérive peut-être haricot, est d’origine dialectale (Normandie).

Cette plante agrémente de nombreuses expressions.

Voir ici : quelle est l’origine de  » c’est la fin des haricots  » ?

 

Exemples avec « le haricot »


 

Et l’on mariait dans l’église
Sous la myrte et le haricot,
Un oeillet nommé CYdalise
Avec un chou nommé Jacquot

Hugo, Les Chansons des rues et des bois

 

Mais de Trébizonde ou de Soissons, les haricots ont un grave inconvénient ; il y a des eaux dans lesquelles ils s’obstinent à ne pas cuire […] faites en ce cas un petit nouet de cendre de bois neuf dans l’eau de leur cuisson, ou, mieux, un peu carbonate de soude ; le haricot le plus réfractaire se reconnaîtra vaincu.

Dumas, Grand dictionnaire de cuisine

 

Chaque année, 5 000 à 6 000 tonnes de haricots coco de Paimpol sont produites

Lsa-conso.fr

 

Traditionnellement, le tchoulent, un ragoût de viande, de haricots et de pommes de terres, qui mijote toute la nuit, est consommé samedi midi, le jour du Shabbat.

Timesofisrael

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *