Vouer aux gémonies : origine et signification de l’expression

vouer aux gemonies origine expression

Ce que l’on appelle le vagabondage, Alfred Stevens, 1854

Vouer aux gémonies : origine et signification de l’expression


Vouer aux gémonies signifie faire de violents reproches à quelqu’un, l’accabler publiquement, le stigmatiser. 

 

Origine de vouer aux gémonies

Dans la Rome antique, les gémonies, du latin gemoniae scalae, « escalier des gémissements » (gemere, « gémir »), étaient un escalier sur un flanc du Capitole, où l’on exposait les corps des condamnés à mort, après strangulation, avant de les jeter dans le Tibre.

Le sens métaphorique sus-cité est peut-être dû à Lamartine (1790 – 1869) :

Secouant ses antiques rênes,
Mais par d’autres tyrans flatté,
Tout meurtri du poids de ses chaînes,
L’entends-tu crier : Liberté ?
Dans ses sacrilèges caprices,
Le vois-tu, donnant à ses vices
Les noms de toutes les vertus,
Traîner Socrate aux gémonies,
Pour faire en des temples impies
L’apothéose d’Anitus ?

Le Génie

L’emploi de cette expression reste rare dans la littérature. 

 

Voir ici : quelle est l’origine de l’expression « tête de linotte » ? 

 

Exemples

Aux dévoués serviteurs, aux intrépides champions de la cause populaire dans les sociétés antiques et les sociétés modernes, – depuis les Gracques assassinés par l’aristocratie romaine et calomniés par ses écrivains, jusqu’à nos immortels tribuns de çà, jusqu’aux héroïques athlètes de notre grande lutte révolutionnaire : noms à jamais dignes de la reconnaissance du peuple, quoiqu’on ait tenté aussi de les vouer aux gémonies de l’histoire !

Charles Pellarin, Allocution d’un socialiste, 1846

 

Dans le KM5, dernière enclave musulmane de la capitale centrafricaine, les sentiments à l’égard de la France ont depuis évolué. Vendredi, il n’était plus question de la vouer aux gémonies, de lui rappeler que le déclenchement de l’opération « Sangaris » en décembre 2013 avait entraîné la chute du pouvoir de la Séléka – alliance de mouvements rebelles à majorité musulmane –, suivie d’un cycle de vengeances contre la minorité islamique. 

Lemonde.fr

 

Ne serait-il pas aussi réducteur de hisser Rimbaud et Verlaine au pinacle pour cause d’homosexualité que de les vouer aux gémonies parce que le premier fut marchand d’armes et d’ivoire en Afrique, embauchant à l’occasion quelques esclaves, et que le second a battu sa femme et fréquenté un mineur ? 

Courrierinternational.com

 

Voir ici : quelle est l’origine de l’expression « à tire-larigot » ? 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *