« Bedeau » et « badaud » : quelle différence ?

« Bedeau » et « badaud » sont des paronymes

 

Bedeau : définition


Terme d’origine germanique (francique °bidil, « représentant de l’ordre, officier de justice », du germanique °budil-, lié à une racine indo-européenne qui le lie à bouddha, cf. Dictionnaire historique de la langue française).

Il donne « bedeaux » au pluriel.

Il a d’abord désigné un sergent de justice. 

Dans l’Église catholique, c’est un laïque qui est chargé de veiller au bon ordre des cérémonies, et d’ouvrir le passage aux cortèges, de faire sonner les cloches, d’entretenir l’église, etc. Un bedeau d’université est, par extension, un employé qui tenait un rôle similaire auprès du recteur (un appariteur aujourd’hui). 

Il perdit la tête, s’imagina que ce prêtre devinait ses pensées et le chassait, mais cette idée était si folle qu’il haussa les épaules et plus sagement se dit que l’on ne recevait sans doute pas d’hommes dans ce couvent de femmes, que l’abbé venait de l’apercevoir et lui dépêchait le bedeau pour le prier de sortir.

Elles sonnent à l’unisson. Les cinq cloches de la co-cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Gravelbourg font partie du paysage et de la communauté, depuis ses débuts. André Moquin a grandi avec elles. C’est le fils d’un des bedeaux qui s’est longtemps occupé des cloches de la co-cathédrale. Parler des cloches, c’est raconter sa vie.

radio-canada.ca

 

À lire ici : « méritant » et « méritoire », quelle différence ?

 

Badaud : définition


De l’ancien provençal badau, « niaiserie, niais », dérivé de badar, « bâiller », « rester bouche bée », du bas latin batare, « bâiller ».

Un « badaud » signifie : un flâneur, mais avec une nuance, au sens où il manifeste une curiosité (parfois niaise) et s’arrête à chaque petit spectacle que lui donne la rue. On l’emploie souvent au pluriel. Dans la littérature du XIXe, la figure du badaud est souvent liée à celle du Parisien.

Paris commence au badaud et finit au gamin, deux êtres dont aucune autre ville n’est capable ; l’acceptation passive qui se satisfait de regarder, et l’initiative inépuisable ; Prudhomme et Fouillou. Paris seul a cela dans son histoire naturelle. Toute la monarchie est dans le badaud. Toute l’anarchie est dans le gamin.

Hugo, Les Misérables

 

Alors, les badauds s’attroupaient, un cercle se formait, tandis que le saltimbanque, au milieu, jouait des muscles dans son maillot fané.

Zola, L’Assommoir 

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.