« Démystifier » et « démythifier » : quelle différence ?

Démystifier et démythifier sont des paronymes, lié à la racine « mythe », du grec muthos.

 

Démystifier : définition


« Démystifier » signifie détromper quelqu’un, le désabuser, lui faire comprendre qu’il a été crédule et que ce qu’il pensait était erreur ou tromperie. C’est montrer les choses telles qu’elles sont réellement. C’est un néologisme du XXe siècle.

Ce terme est l’antonyme de « mystifier », tromper ou berner une personne, pour se jouer d’elle ou rire à ses dépends.

Ce terme est souvent employé dans un autre sens, pour dire : dépouiller quelqu’un ou quelque chose de son aura mystique, des mythes auxquels il ou elle est associé. Il concurrence et se substitue dans ce cas à « démythifier ». C’est au reste avec ce sens qu’il est le plus souvent employé, comme dans le premier exemple ci-dessous.

 

Exemples

A l’heure où la mission d’information sur le cannabis rend ses conclusions et où plusieurs députés de sensibilités politiques différentes s’unissent pour démystifier une plante injustement diabolisée, je veux alerter sur la lenteur des décisions pour notre nation.

Lemonde.fr

 

Le texte de Balzac démystifie le fat, dénonce le caractère illusoire de ses victoires et révèle la lucidité du romancier à l’égard du fonctionnement de l’idéologie contemporaine […]

Lucette Czyba, Misogynie et gynophobie dans La fille aux yeux d’or

 

Et cette analyse des représentations ne consiste pas à démystifier les illusions, mais à mettre en évidence les logiques qui permettent aux acteurs de s’orienter.

Nathalie Heinich, La Sociologie de l’art

 

Voir ici : avanie et avarie, quelle différence ?

 

Démythifier


« Démythifier » signifier dépouiller quelqu’un ou quelque chose des mystères qui l’entourent, des mythes auxquels il ou elle est associé (un personnage historique ou un artiste par exemple).

Ce terme est l’antonyme de « mythifier », « transformer en mythe », « donner un aspect mythique ».

« Mythifier » et comme « démythifier » sont des néologismes du XXe siècle (1929 pour le premier, 1959 pour le second d’après le Dictionnaire historique de la langue française). Il est souvent concurrencé par « démystifier ».

 

Exemples avec démythifier

[…] il importe que l’historien passe impitoyablement à l’étamine tous les « documents » dont il dispose afin de démythifier le viking.

Régis Boyer, Les Vikings

 

Chez Nantes bike solution, chaque cycle fait l’objet d’un diagnostic complet et d’un devis technique. Ensuite, on dialogue avec le client et on priorise les réparations, en considérant souvent en premier les éléments de sécurité. Fabien Renault souhaite enfin démythifier l’idée du vélo gratuit. Un vélo, c’est un formidable moyen de transport, il n’y a pas d’horaire et ça doit être la solution privilégiée, mais ça a un coût, insiste-t-il. L’Ademe dit bien qu’un vélo utilisé quotidiennement, c’est en moyenne 150 € de frais annuels.

ouest-france.fr

 

Mais identifier le bacille de la peste et objectiver son mode de transmission, cela revenait à démythifier ce qui fut considéré, pendant des siècles, comme le fléau par excellence, dont la seule explication possible ne pouvait que résider dans le châtiment divin.

Michel Signoli, La Peste noire

 

Voir ici : « matériel » et « matériau », quelle différence ?

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *