« Elle s’est plaint » ou « elle s’est plainte » ?

On écrit : elle s’est plainte. En effet, le participe passé du verbe pronominal « se plaindre » doit ici être accordé avec le pronom réfléchi « s’ » (équivalent de « se »). Or, « s’ » reprend le sujet du verbe, « elle ». Pour cette raison, l’accord du participe passé de « se plaindre » se fait au féminin : « plainte ». De la même manière, on écrit « elles se sont plaintes ».

Pour aller plus loin, il faut dire que nous avons ici le cas d’un verbe occasionnellement pronominal. Cela signifie que « plaindre » peut être pronominal ou non. Dans le cas des verbes occasionnellement pronominaux, l’accord du participe passé suit les mêmes règles que les verbes employés avec le participe passé « avoir » : lorsque le complément d’objet direct (COD) précède le verbe, il faut accorder avec le COD. Dans « elle s’est plainte », le pronom réfléchi « s’ » joue le rôle de COD. « Elle » a plaint qui ? Elle a plaint « s’ », c’est-à-dire « elle-même ». « S’ » n’est pas complément d’objet indirect (on ne dirait pas « elle a plaint à elle-même »).

« Elle s’est plainte » peut être interprété d’une autre manière. En effet, « se plaindre » est parfois considéré comme un verbe pronominal autonome, c’est-à-dire un verbe qui peut être pronominal ou non, mais qui change de sens lorsqu’il passe à la forme pronominale. Si « plaindre » (quelqu’un, quelque chose) veut dire « éprouver et manifester de la pitié, déplorer les souffrances », son sens change quelque peu à la forme pronominale « se plaindre » : « se lamenter, manifester du mécontentement, récriminer ». Cela ne change cependant rien à l’accord, puisque le participe passé d’un verbe pronominal autonome doit être accordé avec le sujet (qui est ici « elle »). À lire ici :« ils se sont téléphoné » ou « téléphonés » ?

Exemples 


  • Elle s’est plainte de ne plus avoir de nouvelles de toi. 
  • Hier, au restaurant, elles se sont plaintes de l’attente entre les plats.
  • Mathilde s’est souvent plainte du montant de sa rémunération, jusqu’à son augmentation.
  • « C’est depuis la promenade seulement qu’elle s’est plainte d’avoir un peu de migraine. »(Sand, Mauprat)

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.