« En difficulté » ou « en difficultés » : orthographe

On écriten difficulté.

Le pluriel n’est pas une faute, mais est moins courant que le singulier.

Le singulier est privilégié par les dictionnaires usuels (Robert, Larousse, TLFi, Académie, etc.). En effet, on parle, en utilisant « difficulté » au singulier, de la position, de la situation, et pas des problèmes concrets. 

Cette locution signifie « être dans une situation difficile », « connaître des difficultés » (des élèves, une entreprise en difficulté, etc.). Elle est, selon le Littré, originaire du vocabulaire du turf

 

Exemples avec en difficulté


en difficulté en difficultés orthographe

Le Chasse à l’hippopotame et au crocodile, Rubens, 1615 (détail) | Wikimedia Commons

 

En fin de soirée, la bataille dans le Nevada restait serrée pour la seconde place. Sur 50 % des bureaux, derrière M. Sanders (46,6%), l’ancien vice-président Joe Biden, en difficulté depuis ses cuisantes défaites de l’Iowa et du New Hampshire (cinquième position), semblait pouvoir sauver sa candidature (19,2 %).

Lemonde.fr

 

L’aspect aujourd’hui qui nous met en difficulté renvoie à la complexité d’un certain nombre de ces adultes, atteints d’autisme sévères, qui parfois conduisent à des hospitalisations longues en psychiatrie, et c’est très négatif.

Liberation.fr

 

Elle est toutefois épuisée et dévastée tandis qu’en face, l’Autriche, en difficulté financière, est toutefois solidement retranchée en Saxe du sud (y compris la capitale de l’État, Dresde) et en Bohême.

La guerre de Sept Ans

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

1 réponse

  1. Marie Annick Gourguechon dit :

    pris dans le sens  » on est en difficulté  » c’est un adverbe qui signale un état d’etre c’est donc invariable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *