On écrit : « une paire de chaussures ». Le nom qui complète « paire » prend la marque du pluriel car ce nom annonce deux éléments qui sont destinés à être utilisés ensemble (paire est le neutre pluriel de l’adjectif par, paris, « égal »). « Paire » est équivalent à « deux » (il y a deux chaussures). L’accord du participe passé ou de l’adjectif qui suit se fait soit avec « paire » (« une paire de chaussures achetée au magasin de sport », c’est la paire qui est achetée) soit avec le complément « chaussures » (une paire de chaussures noires que je porte tous les jours). Il n’y a pas de vraie différence de sens, mais l’accord au pluriel est peut-être plus naturel. Autrement, si l’adjectif épithète est placé avant le nom qui complète « paire », il est au pluriel : « Une paire de belles chaussures m’a été vendue ».

Exemples :

  • Je porte une paire de chaussures que j’ai achetées pendant les soldes.
    • On pourrait aussi écrire : « Je porte une paire de chaussures que j’ai achetée pendant les soldes ».
  • Cette paire de chaussures abîmée est une de mes préférées.
    • Ici, l’accord de l’adjectif « paire » avec « abîmée » semble plus naturel parce que le groupe verbal porte sur la « paire » et pas sur les chaussures prisent comme deux éléments.
  • J’ai achetée une paire des chaussures neuves qui sont parmi les plus chères du magasin.

Dans la littérature, on trouve les deux usages (avec d’autres noms) :

  • « […] leur charité ne va pas jusqu’à s’émouvoir d’une paire de chaussures trouées et rapiécées et de ce qu’elles représentent, quelquefois, d’intimités douloureuses et dramatiques… » (Octave Mirbeau, Un gentilhomme)
  • « […] il s’en était pris brusquement à Étienne, lui envoyant une paire de calottes soignées. » (Zola, L’Assommoir)
  • « […] l’assiette vide et une paire de mitaines tricotée. (Hugo, Les Travailleurs de la mer)

Vous devez cliquer ici pour lire l’article : doit-on écrire « entre autre » ou « entre autres » ?