« Apesanteur » et « pesanteur » : quelle différence ?

« Apesanteur » et « pesanteur » sont des paronymes et des antonymes, dérivés de « peser ».

La ressemblance de la prononciation de ces mots peut prêter à confusion.

 

Pesanteur : définition


La pesanteur signifie : 

1. en physique, ce qui a un poids, c’est-à-dire ce sur quoi s’exerce la force de gravitation d’un autre corps ;

Le poids est la grandeur qui mesure le résultat de la force de gravitation sur un corps. C’est la force de pesanteur. Par exemple, la Terre, corps très imposant, exerce en permanence une force, la pesanteur, qui attire vers son centre les corps plus petits qui se trouvent dans son voisinage […]

Poids et masse : quelle différence ?

2. la lenteur, la lourdeur de quelque chose (de procédures par exemple), le manque d’intelligence ;

À présent, elle s’exaspérait contre Roland, rejetant sur sa laideur, sur sa bêtise, sur sa gaucherie, sur la pesanteur de son esprit et l’aspect commun de sa personne toute la responsabilité de sa faute et de son malheur.

Maupassant, Pierre et Jean

 

Ce rêve n’est peut-être pas une utopie. Car malgré les pesanteurs de la tradition, les choses bougent… Depuis quelques années, les révélations théâtrales sont le plus souvent féminines.

Lesechos.fr

 

À lire ici : « alternance » et « alternative », quelle différence ?

 

Apesanteur : définition


De « pesanteur », avec le préfixe -a qui signifie la privation, l’exclusion.

L’apesanteur est l’antonyme de la pesanteur : elle désigne l’état d’un corps sur lequel la force d’attraction d’un autre corps ne se fait pas sentir.

En raison de la confusion orale possible entre ces deux antonymes, on parle désormais d’impesanteur ou de non-pesanteur. 

Lors de travaux récents, Marc-Antoine Custaud et son équipe ont montré que la microgravité peut avoir des impacts même au niveau des cellules : en apesanteur, les cellules endothéliales qui tapissent l’intérieur des vaisseaux sanguins ne sont plus suffisamment stimulées par le flux sanguin ; ce qui peut les empêcher de dilater correctement les vaisseaux.

lejournal.cnrs.fr

 

S’il n’y a aucun obstacle, l’objet tombe sans s’arrêter, en chute libre, jusqu’au centre de la Terre. Durant cette chute, il n’y a donc plus de pesanteur, c’est une situation d’impesanteur.

cnes.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *