« Pour se faire » ou « pour ce faire » : orthographe

« Pour se faire » et « pour ce faire » sont des syntagmes homophones : ces mots se prononcent de la même manière, mais ils ne s’emploient pas dans le même contexte. 

 

Pour ce faire


pour ce faire pour se faire orthographe

Une leçon clinique à la Salpêtrière, André Brouillet, 1887 | Wikimedia Commons

Locution qui est synonyme de « pour cela », « pour l’exécution de cela », « à cette fin », «à cet effet », « pour parvenir à tel résultat », etc.

Le pronom démonstratif « ce » est l’équivalent de « cela ». Pour des raisons d’euphonie, on ne dit cependant pas « pour cela faire ».

Astuce =  « pour ce faire » peut être remplacé par l’un de ses synonymes. Si la phrase reste correcte, on écrit « pour ce faire ». 

 

Exemples avec « pour ce faire » :

Devenir investisseur permet d’avoir de l’influence. Pour ce faire, on doit avoir de l’argent. 

-> Devenir investisseur permet d’avoir de l’influence. À cette fin, on doit avoir de l’argent.

 

Il voulait être invité à cette soirée et, pour ce faire, il sympathisa avec l’organisateur. 

-> Il voulait être invité à cette soirée et, à cet effet, il sympathisa avec l’organisateur. 

 

Elle a décidé de combattre son insomnie. Pour ce faire, elle a commencé le yoga.

-> Elle a décidé de combattre son insomnie. Pour parvenir à tel résultat, elle a commencé le yoga.

 

Pour ce faire, la date butoir est fixée à fin mars. 

-> Pour cela, la date butoir est fixée à fin mars. 

 

Pour se faire 


Cette construction pronominale résulte de l’addition de « pour » et de « se faire ». Ce n’est pas une expression figée. Elle est généralement suivie d’un infinitif ou d’un nom. 

 

Exemples avec « pour se faire » :

Il a passé des heures dans la salle de bain pour se faire beau. 

 

Elles ont négocié des heures pour se faire transporter de l’autre côté de la rivière. 

 

Pour se faire, le festival doit être organisé en été. 

 

Il était resté, tout le temps de l’Empire, chef de l’opposition bienveillante, uniquement pour se faire payer plus cher son ralliement à la cause qu’il combattait avec des armes courtoises, selon sa propre expression. Mme Carré-Lamadon, beaucoup plus jeune que son mari

Maupassant, Boule de Suif

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

3 réponses

  1. Bonjour,

    il me semble justement quen dans la phrase « Astuce = « pour ce faire » peut-être remplacé par l’un de ses synonymes. », le train d’union entre « peut » et « être » est inutile et pourrait même être considéré comme une faute. Sauf erreur de ma part, dans votre cas, il ne s’agit pas de l’adverbe mais de la conjugaison du verbe pouvoir à la 3ème personne du singulier.

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *