« Quinquagénaire » et « cinquantenaire » : quelle différence ?

« Quinquagénaire » et « cinquantenaire » sont des termes voisins mais ne sont que partiellement synonymes.

 

Quinquagénaire : une personne


« Quinquagénaire » et « cinquantenaire »

Un quinquagénaire est une personne ayant entre cinquante et soixante ans. On abrège souvent quinquagénaire en « quinqua ».

Sur le même modèle, on parle de quadragénaire, de sexagénaire, de septuagénaire, d’octogénaire ou de nonagénaire

 

Exemples : 

Cette entreprise vise les quinquagénaires dynamiques. 

 

Du Bousquier n’était pas invité. Mademoiselle Cormon, fidèle au système que vous savez, traitait mal ce quinquagénaire, pour qui elle éprouvait d’inexplicables sentiments attachés aux plus profonds replis de son cœur. 

Balzac, La Vieille Fille

 

La haine des Capulet et des Montaigu n’était rien auprès des empêchements de tout genre qui ont été vaincus, des éliminations spéciales que la nature a dû faire subir aux hasards déjà peu communs qui amènent l’amour, avant qu’un ancien giletier, qui comptait partir sagement pour son bureau, titube, ébloui, devant un quinquagénaire bedonnant.

Proust, À la recherche du temps perdu 

 

La patiente, quinquagénaire, est une employée d’une compagnie aérienne qui présente depuis trois jours de la toux, une fièvre et un état altéré de conscience. 

Lemonde.fr

 

VOIR ICI : quelle différence entre « dessin » et « dessein » ?

 

Cinquantenaire : cinquantième anniversaire et personne


Le cinquantenaire (de cinquante) désigne en général un cinquantième anniversaire. On parle aussi de jubilé (notamment en Suisse et en Belgique). 

On le trouve aussi dans la littérature comme adjectif pour dire « qui est âgé d’environ cinquante ans », et comme nom pour désigner une personne âgée d’environ cinquante ans. Mais cet emploi est rare dans la langue française d’aujourd’hui.

 

Exemples : 

On a célébré en juillet 2019 le cinquantenaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune. 

Tu peux voir ici un jeune arbre cinquantenaire

Il y a cette différence entre un jeune homme et un presque cinquantenaire, que la dissipation distrait le premier, et que souvent elle ne fait qu’aggraver les peines du second. 

Restif de La BretonneM. Nicolas,1796 (TLFi)

 

Cette brune cinquantenaire à la lèvre ombrée

Colette, Vagabonde, citée par le Grevisse

 

Une cinquantenaire exsangue, la figure émaciée par l’élaboration et la fatigue des additions 

Edmond de Goncourt, Journal, cité par le Grevisse

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *