« Bileux » et « bilieux » : quelle différence ?

« Bileux » et « bilieux » sont des paronymes dérivé de « bile », le liquide secrété par le foie, auquel la médecine antique attribuait une influence sur le comportement.

La ressemblance de la prononciation de ces mots peut prêter à confusion.

 

Bileux : définition


L’adjectif « bileux » signifie : qui est inquiet facilement, qui est plein de rancœur.

À lire ici : « rancœur » et « rancune », quelle différence ?

Son usage est éteint, ainsi que celui de l’expression dans lequel il entrait, « ne pas être bileux » (être insouciant), employée à partir de la fin du XIXe siècle.

Pas bileux, M. Duménil voit venir l’hiver avec sérénité. 

Le Bulletin viticole, 19 décembre 1894

 

Il était là, les deux mains dans les poches, pas bileux, en peinard ;

Eugène Montfort, La Turque, 1906

 

Bilieux


L’adjectif « bilieux » signifie :

1. relatif à la bile, abondant en bile (synonyme de biliaire) ;

Ceste cause si peu apparente, giste a mon aduis au chatoüillement du sang, qui est aux vns plus sensible qu’aux autres, selon qu’ils tiennent plus de la complexion bilieuse ou sanguine ; 

Les diverses leçons de Loys Guyon, sieur de La Nauche …, 1604

 

Trente-huit ans, un visage oblong à teint bilieux, des cheveux gris crépus, toujours taillés ras ;

Balzac, Les Employés

 

2. qui a le tempérament qui correspondant à l’abondance de bile, c’est-à-dire coléreux, irascible ou, aujourd’hui, mélancolique, inquiet (synonyme : atrabilaire) ; c’est le sens que l’on trouve le plus souvent dans la littérature ; 

En général, les croyants font Dieu comme ils sont eux-mêmes ; les bons le font bon, les méchants le font méchant ; les dévots, haineux et bilieux, ne voient que l’enfer, parce qu’ils voudraient damner tout le monde ;

Rousseau, Les Confessions

 

Mais le ciel, dans sa colère, lui avait donné ce tempérament bilieux, fait pour sentir profondément les injures et la haine.

Stendhal, Le Rouge et le Noir

 

Cet usage aussi devient rarissime. On emploie encore quelques fois aujourd’hui « ne te fais pas de bile » (ne t’inquiète pas, de t’angoisse pas). 

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.