740 Vues
Enregistrer

Pour toute question ou toutes questions ? (orthographe 🙋‍♀️)

Publié le 28/11/2022
1 commentaire

Orthographe

Le singulier comme le pluriel sont corrects : « pour toute question » ou « pour toutes questions ». Il n’y a pas vraiment de différence de sens entre le singulier distributif et le pluriel collectif, d’autant que la différence n’est pas audible (il sont homophones). « Pour toute question » revient à dire « pour n’importe quelle question », ce qui semble être l’intention générale des locuteurs qui emploient cette formule, comme on écrirait « pour tout renseignement supplémentaire » ou « pour toute autre information ». « Pour toutes questions » correspond à « pour toutes les questions », ce qui revient à dire la même chose.

Le singulier renvoie à plus de résultats que le pluriel sur Google, ce qui indique peut-être un usage plus courant. Dans le langage relâché et familier, on peut employer l’équivalent : « Pour toutes vos questions, […je vous demande seulement d’attendre la fin du cours] ».

Exemples

  • N’hésitez pas à me contacter pour toute question supplémentaire, je serais ravi de vous aider.
    • N’hésitez pas à me contacter pour n’importe quelle question supplémentaire, je serais ravi de vous aider.
  • Pour toutes questions concernant la prise en charge des patients, veuillez contacter le bureau d’information à l’adresse électronique suivante…
    • Pour toutes les questions concernant la prise en charge des patients, veuillez contacter le bureau d’information…
  • Pour toute question relative à l’augmentation des tarifs de l’électricité, téléphonez au numéro vert indiqué ci-dessous.
  • Il n’avait qu’une réponse pour toutes questions, qui lui servait de solution universelle : « on verra plus tard ».

La diversité de l’usage est reflétée, entre autres, par le site impots.gouv.fr, qui emploie le singulier comme le pluriel.

  • Pour toute question, merci de préciser l’adresse du bien en France concerné afin de faciliter son traitement.
  • Pour toutes questions relatives au FICOBA 3, les établissements bancaires pourront adresser un courriel à l’adresse suivante

À lire en cliquant ici : faut-il écrire « en main propre » ou « en mains propres » ?